pavés, Les pavés : une option avantageuse!
Comment prévenir les infiltrations d’eau
13 mars 2017
pavés, Les pavés : une option avantageuse!
Ajouter un étage à sa maison
21 avril 2017
Voir tous

Les pavés : une option avantageuse!

pavés, Les pavés : une option avantageuse!

Depuis leur découverte, il y a plusieurs années, c’est toujours l’engouement : les Québécois aiment les pavés ! Que ce soit pour l’entrée du garage, les allées ou la terrasse à l’arrière de la maison, ils ont la cote. Et cela se comprend.

Un matériau dur… à ignorer

Les produits destinés à la construction résidentielle et aux travaux extérieurs doivent pouvoir résister aux rigueurs de notre climat (gel et dégel). Mais le look ne doit pas être négligé pour autant. Les pavés fabriqués au Québec — on dit aussi « pavés unis » — répondent tout à fait aux attentes à cet égard. Voilà un matériau de construction durable et esthétique.

Les pavés ne deviennent pas friables avec le temps et ne se fissurent que rarement. Une technologie de pointe permet aujourd’hui d’obtenir un produit de grande qualité. Ils sont :

  • solides (résistance à la compression de 7250psi) ;
  • offerts en de nombreuses formes et teintes indélébiles;
  • sans défauts dimensionnels (norme CSA-A 231.2 pour les tolérances);
  • peu perméables (taux d’absorption de 5%).

 

L’asphalte : gagnante à court terme ($)

Le règne du bitume asphaltique n’est évidemment pas terminé. Cours d’école, rues et stationnements sont encore recouverts d’asphalte. Cette façon de faire a ses avantages, notamment quant au prix. À l’échelle d’un « espace voitures » pour la maison, faire asphalter peut coûter deux fois moins cher que faire paver.

Les coûts de main-d’œuvre pénalisent les pavés ; leur installation demande plus de temps. Cela dit, un aménagement en pavés revient moins onéreux au bout du compte. Pour une allée de garage, par exemple, la pose, l’entretien et la réparation d’un pavage représentent environ 8 500 $ sur 20 ans, comparativement à 10 000 $ pour un asphaltage. Sans compter que l’intégration réussie des pavés à l’aménagement extérieur fait nettement augmenter la valeur d’une maison.

 

Beauté et pérennité

Inertes, durables, variés, les pavés unis présentent beaucoup d’avantages. Ils offrent notamment la possibilité de personnaliser les surfaces et de les agencer aux résidences. Constitués de pièces amovibles, les revêtements de pavés permettent également de créer des structures « réparables ».

Il est en facile de remplacer un pavé attaqué ou fissuré. S’il y a eu affaissement, on enlève les pavés, on corrige le sol, puis les pièces n’ont qu’à être réinsérées. Ni vu ni connu ! Les correctifs ne sont pas aussi simples quand il s’agit de surfaces bétonnées ou asphaltées, et leur réparation laisse des marques apparentes.

Côté entretien, lorsque les travaux sont bien faits dès le départ (pensons au compactage du sol), les pavés ne pèsent pas vraiment lourds. En fait, leur aspect d’origine sera conservé si tant est qu’on les saupoudre une fois par année de sable polymérique, préférablement au printemps. Une fois incrusté et balayé, ce sable empêche les mauvaises herbes de pousser, et tout le revêtement en est consolidé. L’application d’un produit scellant ne serait même pas nécessaire, selon plusieurs experts.

Pavés: du regular

  • Les pavés classiques sont faits d’un béton composé de ciment, de gravier, de sable et d’eau. Ce béton est moulé, compacté et séché en usine. Les fabricants se servent d’adjuvants pour rendre les pavés plus résistants au stress mécanique, et d’oxydes métalliques pour leur donner une teinte homogène. Ils peuvent ainsi être taillés sans risque de discordance esthétique.
  • Généralement, les pavés sont autobloquants; ils possèdent des caractéristiques géométriques qui les font s’assembler très solidement les uns aux autres, soit par épaulement, soit par emboîtement (directionnel ou multidirectionnel). D’autres sont dits «drainants », c’est-à-dire qu’ils laissent davantage l’eau de pluie s’infiltrer dans le sol, diminuant ainsi le ruissellement. L’effet est obtenu de trois façons : un matériau plus poreux, des pavés à écarteurs (joints élargis) ou à encoches.

… au distinctive

Vendus à la tonne métrique (ou au mètre carré recouvert), les pavés ont des propriétés et des fonctions différentes. Certains sont décoratifs et imitent la pierre naturelle (granit, grès, calcaire) ou la terre cuite ; d’autres sont en bois, en gazon même ! Ils permettent de créer des patrons et des motifs recherchés, des trompe-l’œil. Ainsi, il existe des similipierres faussement jointes et des pavés donnant l’impression d’une surface en travertin.

La touche distinctive est complète quand des pavés lumineux sont intégrés au montage. Faits d’une résine composite résistante (gel, chocs, polluants, détergents), ceux-ci présentent une surface antidérapante de laquelle arrive une lumière produite par diodes électroluminescentes, moulées et scellées. Différents éclairages colorés sont possibles, et certains modèles sont munis de capteurs solaires.

Les pavés de verre sont quant à eux « simplement » translucides. Ils peuvent faire partie d’un muret, question de faire passer la lumière naturelle ou de diffuser l’éclairage produit par des luminaires, un peu comme le faisaient les anciennes briques de verre.

 

La qualité d’un pavage repose sur ceux qui pavent

Massifs, carrés, minces, polygonaux, complémentaires, rugueux, vieillis (par culbutage mécanique), bosselés, lisses, chanfreinés, etc., les pavés stimulent la créativité. Or, quand vient le temps de refaire l’entrée, le patio ou la terrasse, il est bien important que chaque étape préalable soit réussie : l’excavation, le compactage, le nivelage, etc. La stabilité et la longévité du pavage en dépendent.

Les experts de Construction Durab maîtrisent les techniques d’installation des pavés depuis des années. Ils savent comment faire les choses. Ils font partie des avantages !

 

J’opte pour la solution DURAB!

418.265.9041 / info@constructiondurab.com